Actualités

Les mères célibataires sont les plus touchées par la pauvreté

maltraitence femme
Écrit par allo maman solo
fb-share-icon0
Tweet 5
Pin Share5

Selon plusieurs études publiées au cours des dernières années, les familles monoparentales subissent le plus la pauvreté. Celle-ci étant encore plus accentuée lorsqu’il s’agit des mères célibataires. Ces dernières subissent par conséquent le plus la pauvreté dans la société.

Après des interrogations de plusieurs femmes, celles-ci affirment que leur quotidien est tellement difficile à vivre, car elles doivent tout calculer et supprimer certains plaisirs de leur vie pour pouvoir joindre les deux bouts. Avec un budget mensuel de 1000 euros, elles doivent s’organiser pour gérer toutes les dépenses convenablement.

Moi-même maman solo, il est plus facile pour moi de comprendre la difficulté de ces femmes. Je vis avec mes deux enfants « sans père » depuis plusieurs années déjà. Celles-ci se ressemblent et le taux de pauvreté est toujours plus croissant avec l’avancée de l’âge des enfants.

Les jeunes surreprésentés parmi les profils touchés par la pauvreté

bon plan maman solo

Hormis les mères célibataires, la quasi-totalité de la population âgée d’environ 30 ans souffre de la pauvreté. Rappelons que cette remarque est un cas général. Avec la crise sanitaire actuelle, les jeunes, malgré les multiples aides qui arrivent, ont des difficultés à trouver du travail ou un domicile. En 2017, de nombreuses études ont prouvé que ce taux de pauvreté a augmenté.

Après une série d’interrogation de plusieurs étudiants âgés entre 24 et 27 ans, on constate que même avec une bourse d’étude d’au moins 600 euros chaque mois, ils n’arrivent pas toujours à s’en sortir. Déjà qu’ils doivent payer leur loyer à 500 euros, il ne reste plus grand-chose. De plus, en tant que jeunes, ils ne profitent pas de la vie comme ils devraient, car ils doivent impérativement sacrifier beaucoup de choses pour pouvoir subvenir à leurs besoins.

Toujours en France, en 2019, il a été prouvé par l’Insee qu’un nombre considérable de la population est touché par la pauvreté. En effet, dans cet intervalle, on compte plus des étrangers, des mères célibataires et des jeunes. Parce que ceux-ci occupent généralement des postes qui ne nécessitent pas une qualification ou un diplôme.

Remarque faite à des mères célibataires sur la pauvreté

Ici, toujours après plusieurs recherches, on constate que les mères célibataires sont très mal vues dans la société. Certaines affirment que la majorité des employeurs sont méprisants et les traitent comme des « esclaves ». Ceci même sans tenir compte de leurs âges, ni de leur condition physique.

Elles disent que parfois, le père de leur enfant porte critique au point de les menacer de retirer la pension alimentaire. Ce sont sans doute les êtres qui reçoivent les remarques les plus blessantes au quotidien. Généralement, on leur verse à la figure que leurs enfants ne seront rien sans leur père. Alors que ce dernier n’a jamais été là.

C’est pourquoi, certaines mères célibataires se définissent comme étant des mères tigres. Tout cela parce qu’elles doivent jouer le rôle du père et de la mère en même temps. Dans ce cas, elles se sentent obligées de travailler doublement nuit et jour pour subvenir aux besoins de leurs enfants. Pour que ces derniers ne soient pas intimidés par la société. Quel est votre constat à vous ? Parlons nous en commentaire. 

fb-share-icon0
Tweet 5
Pin Share5

Rejoignez notre newsletter

Pour vous remercier, nous vous offrons un ebook!

Laisser un commentaire