Quelles aides sociales pour une maman solo ?

Vous êtes une mere isolee avec un ou plusieurs enfants et vous vivez seule.

Ou peut-être vous êtes une future maman solo

Connaissez vous les aides sociales auxquelles vous avez droit en tant que mère célibataire ?

Au début, c’est vrai qu’on est un peu perdue et qu’on ne sait pas bien à qui s’adresser pour recevoir des aides financières.

Pour vous aider, je vais tout vous expliquer dans cet article car moi aussi je suis passée par là…

mere isolee

 Mere isolee : la liste des aides financières

  1. RSA : revenu de solidarité active ;
  2. AGEPI pour faire garder ses enfants ;
  3. ASF: allocation de Soutien Familial ;
  4. Complément familial ;
  5. Allocation de veuvage si vous avez perdu votre mari ;
  6. PAJE : prime d’accueil du jeune enfant.

Aide sociale : RSA

Le RSA remplace l’allocation de parent isolé.

Parmi les aides pour mere isolee, le RSA figure en bonne place car son montant du dépend du nombre d’enfants à charge.

Pour la période du 1er avril 2019 jusqu’au mois de mars 2020, les montants de cette aide sont les suivants pour les mères seules :

  • avec aucun enfant : 559,74 euros ;
  • avec un enfant : 839,62 euros ;
  • avec deux enfants : 1007,55 euros ;
  • par enfant supplémentaire : 223,89 euros.

Les mères célibataires doivent demander cette aide financière auprès de la CAF ou du conseil général.

Pour faire votre demande de RSA, vous pouvez :

mere isolee

Aide financière : AGEPI

Les mères isolées, qui retrouvent un travail ou qui suivent une formation, peuvent bénéficier d’une aide financière de la part de Pôle Emploi pour garder leurs enfants.

L’AGEPI est attribuée sous la forme d’un versement unique pour vous aider à faire garder vos enfants pendant un ans seulement.

Cette aide est réservée aux parents qui élèvent seuls un ou plusieurs enfants de moins de 10 ans.

Le montant de l’AGEPI dépend à la fois du nombre d’enfants à votre charge et de votre temps de travail hebdomadaire. Son montant maximum est de 520 euros.

Aide financière : ASF

L’ASF est réservée aux mères vivants seules avec son enfant, sans aide (ou presque) de la part de l’autre parent.

Cette aide mere isolee est versée dans trois cas :

  1.  Si le papa ne verse aucune aide financière parce qu’il n’est pas solvable ou parce qu’aucune pension n’a été fixée par le JAF (juge des affaires familiales) ;
  2. si le père ne verse pas entièrement ou pas régulièrement la pension prévue par le JAF
  3. Si l’autre parent verse une pension inférieure à 115,64 euros par mois.

L’ASF est versée dès le premier mois de vie en solo et jusqu’aux 20 ans de l’enfant.

Son montant est de 115,64 euros par mois.

Si le père verse une pension inférieure à ce montant, l’ASF vient alors la compléter pour atteindre 115,64 euros.

Votre demande d’ASF est à adresser dès la naissance de l’enfant à la Caisse d’allocations familiale (CAF) ou à la Mutualité sociale agricole (MSA) selon votre caisse d’affiliation.

Aide financière : Complément familial

Le complément familial est réservé aux familles de 3 enfants et plus, dont l’âge est compris entre 3 et 21 ans.

Contrairement à l’allocation de soutien familial, le complément familial est réglementé selon vos ressources.

Pour toucher le complément familial, il n’y a pas de démarches à effectuer car la CAF attribue automatiquement selon les revenus que vous avez déclarés.

Aide mère veuve : Allocation de veuvage

Lorsque le mari décède, la veuve se retrouve parfois sans ressources.

Le montant mensuel de l’allocation veuvage est de 607,54 euros, et peut être réduit en fonction des revenus du conjoint survivant.

Cette aide peut être perçue, même si le bénéficiaire a une activité professionnelle.

L’allocation veuvage est une façon de rendre une partie des cotisations du conjoint décédé au survivant.

Aide sociale : PAJE

La PAJE regroupe en fait plusieurs aides financières à destination des parents d’enfants de moins de 3 ans.

La prestation d’accueil vous sera directement versée.

  • la prime de naissance ;
  • l’allocation de base ;
  • la prestation partagée d’éducation de l’enfant ;
  • le complément de libre choix du mode de garde.

Elles permettent de couvrir les dépenses liées à la naissance comme :

  • L’achat de mobilier ;
  • D’équipement de puériculture ;
  • De participer au salaire des nounous ;
  • De compenser les pertes de revenus si vous choisissez de réduire votre activité professionnelle pour vous occuper de vos enfants.

Toutes ces aides sont à demander auprès de la CAF ou de la MSA qui étudiera votre dossier selon vos ressources.

Les aides sociales d’une mere isolee, ce qu’il faut en retenir

Si vous êtes une mère célibataire, sachez qu’il existe de nombreuses aides pour vous soutenir.

Certaines sont mises en place par la CAF d’autres par Pôle Emploi et effectuer toutes ces démarches est parfois compliqué…

Si vous êtes un peu perdue, vous pouvez demander de l’aide à une association pour les femmes seules en difficultés, à condition que celle-ci soit certifiée par le conseil général.

Découvrez mes autres bons plans
E-book offert
bijoux fantaisie à petit prix

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité.

Mes bons plans

Notre boutique

Notre boutique

Venez visiter notre boutique à thème avec notre blog