Les troubles de dys

Dyslexie solution : que faire après le diagnostic ?

diagnostic dyslexie
Écrit par Alexandra Renaud

Lorsqu’on remarque des troubles d’apprentissage chez son enfant, le premier réflexe est d’aller voir un professionnel pour un diagnostic. : ce qui est une bonne chose pour avoir « le cœur net » et enfin trouver une solution adéquate à cette dyslexie ou autres.

Cependant, une fois que le médecin nous rend le résultat des examens, c’est la « panique totale ». On se retrouve dans l’inquiétude, car une tonne de questions nous traverse l’esprit. Pour ma part, je peux vous avouer que je n’étais plus moi-même.

En effet, je commençais à me demander comment je vais faire ? Sera-t-il possible de guérir mon enfant dys ? Ou encore, est-ce possible de sortir de la dyslexie ? En plus, je n’avais aucune expérience avec cette maladie et je ne savais vraiment pas par où commencer.

Heureusement, j’ai décidé de garder le moral et je me suis dit : je vais m’en sortir et ma fille aussi. A cet instant, j’ai effectué pas mal de recherche sur internet pour comprendre ce à quoi, j’avais à faire. Aujourd’hui, je me sens plus soulagé d’où mon intérêt de partager mon expérience avec vous.

En d’autres termes, je vous propose d’aborder intégralement le sujet que faire après un diagnostic de dyslexie. En bonus, je vous donnerai quelques conseils pour mieux vous en sortir face à ce problème ! Mais avant, voyons ce que c’est concrètement et son implication dans nos vies.

Pour rappel, j’ai écrit de nombreux autres sujets sur les troubles dys si cela vous intéresse.

C’est quoi la dyslexie concrètement et qu’est-ce que cela implique ?

Lorsqu’on parle de trouble dys, les idées ne vont jamais dans un sens. En effet, il s’agit d’un terme beaucoup plus complexe qu’on ne le pense. Par définition simple, la dyslexie est un trouble d’apprentissage du langage écrit. En d’autres termes, les personnes qui en souffrent ont du mal à reconnaître et à reproduire les écritures. : ce qui engendre un trouble plus ou moins important dans la lecture.

Bien que la définition semble claire, elle peut poser certaines ambiguïtés pour certains. En effet, les troubles spécifiques d’apprentissage sont nombreux avec des différences presque inexistantes. Globalement, on peut aussi avoir comme troubles d’apprentissage :

  • La dysphasie (qui concerne le langage oral) ;
  • La dyspraxie (qui concerne la coordination) ;
  • La dyscalculie (qui est lié à la manipulation des chiffres : trouble des activités numériques) ;
  • La dysorthographie (qui concerne l’acquisition de l’orthographe) ;
  • Et la dyslexie que nous avons vue plus haut et qui sera notre principale cible dans la suite de cet article.

Remarque : chez un individu, ces troubles peuvent être tous présents à la fois. Bien qu’il s’agisse des cas différents, les conseils que je vous donnerai par la suite seront une solution pour chaque type.

Si nous revenons à la dyslexie, sachez qu’il y a deux choses principales à retenir de cette définition.

D’abord, il ne s’agit pas d’une maladie proprement dite

Si je décide de vous dire ça, c’est parce que votre croyance a un impact important sur votre état d’esprit. Bien que de nombreux scientifiques dans la recherche d’une solution pour la dyslexie ont affirmé qu’il peut s’agir d’un problème génétique, aucun gène n’a été trouvé jusqu’à présent.

En d’autres termes, ce n’est pas une maladie et encore moins un problème génétique (ceci jusqu’à preuve du contraire). De ce fait, votre enfant n’est pas atteint d’une maladie incurable, juste d’un trouble qui l’empêche de s’accommoder aux méthodes d’apprentissage classiques.

Autrement dit, il existe des moyens d’apprentissage spéciaux pour permettre à votre enfant de surmonter son mal. Si ça vous intéresse, j’ai fait un article complet sur la lecture dyslexie pour apprendre à lire à votre enfant facilement.

Ensuite, votre enfant a des difficultés uniquement à la lecture et à l’écriture

Contrairement à ce que vous pouvez croire après le diagnostic de la dyslexie, la solution n’est pas de baisser les bras. En effet, bien que cela implique des complications dans l’apprentissage pour l’enfant, ce n’est qu’un mal parmi tant de bien.

Ce que je veux dire est que votre enfant aura du mal à lire et écrire, mais pourra faire beaucoup d’autres choses. Sans exagérer, il pourra même être excellent ailleurs ! De ce fait, vous devez exploiter ses facilités et utiliser cela pour lui donner l’enthousiasme d’apprendre.

Dyslexie solution : que faire après un diagnostic dyslexique positif ?

dyslexie solution

Avant de commencer à vous donner les solutions aux troubles dys, faisons un petit résumé de la partie suivante sur la dyslexie déf. : il ne s’agit pas d’une fatalité, mais d’un simple trouble. Bien que cela ne sera pas définitivement guéri, l’accompagnement de l’enfant est crucial pour une amélioration de la chose.

Maintenant que c’est fait, passons à la question que faire après le diagnostic de la dyslexie ?

Pour répondre de façon objective, sachez qu’il existe de nombreuses choses à faire ! Cependant, une est prioritaire et influence toutes les autres. : il s’agit de la panique.

Lorsque le spécialiste de santé vous annonce que votre enfant souffre de la dyslexie, votre comportement déterminera la réussite de ce que vous allez entreprendre. En d’autres termes, VOUS NE DEVEZ PANIQUER DANS AUCUN CAS. Comme nous l’avons dit précédemment, il ne s’agit pas d’une tare.

La deuxième chose à faire comme dyslexie solution en tant que parent  est de bien comprendre les termes. En effet, « votre enfant est atteint d’une dyslexie » et non « votre enfant est dyslexique ».

Pour ceux qui ne voient pas la nuance, vous ne devez coller aucune étiquette à votre enfant. En d’autres termes, dire à ce dernier qu’il est dyslexique lui fait croire qu’il est responsable de sa situation. : ce qui complique les choses. Dites-vous et dites-lui simplement qu’il s’agit d’un trouble dont on peut s’en défaire en suivant les consignes.

Gérer la dyslexie en tant que parent, enfant et enseignant : ce qu’il faut savoir

Lorsqu’on veut une solution à ce problème, la façon d’appréhender la chose doit être un des piliers majeurs. Généralement, cela diffère en fonction de la place que nous occupons dans l’affaire. En d’autres termes, les trois grands acteurs (parent, enfant et enseignant) ont chacun une responsabilité.

  • Comprendre dans un premier temps les difficultés de son enfant et accepté de façon interne cette situation.
  • Chercher les forces de son enfant et les exploiter pour plus d’enthousiasme dans l’apprentissage.
  • Devenir un véritable soutien constructif pour ce dernier et non une source de reproche.
  • Permettre à son enfant de retrouver la confiance en lui et l’envie d’aller de l’avant.
  • Améliorer la communication avec lui et créer une vraie portion de temps à lui consacrer.
  • Mettre en œuvre les mesures d’accompagnement spécifiques à ce dernier (lecture dyslexie, professionnel de santé…).
  • Comprendre qu’il n’est aucunement responsable de sa situation et qu’il n’est pas différent des autres. En d’autres termes, il n’est ni moins intelligent, ni moins fort, ni plus paresseux…
  • Recevoir un soutien de ses frères qui ne doivent pas se moquer et des spécialistes rigoureux.
  • Recevoir un suivi différent et personnalisé en fonction du niveau de complexité de sa condition.
  • Apporter son soutien pédagogique à l’enfant et développer le meilleur moyen de communication avec ce dernier.
  • Suivre les recommandations du spécialiste pour permettre à l’enfant d’être épanoui.

Remarque : le médecin, orthophoniste ou encore l’orthopédagogue est aussi un acteur de la solution à la dyslexie. En effet, si nous n’avons pas tenu compte de lui plus haut, c’est tout simplement parce qu’il s’agit d’un professionnel de santé. En d’autres termes, il saura quoi faire pour mieux gérer chaque particularité.

Quelques conseils utiles pour vous en sortir plus facilement

solution dyslexie

Comme je l’ai dit plus haut, il n’existe pas encore un traitement typique à la dyslexie. Généralement, les professionnels étudient chaque cas séparément avant de proposer un suivi personnalisé. Cependant, voici ce qui a aidé de nombreux parents à soulager rapidement leurs enfants.

  • Inscrire l’enfant dans une école spécialisée

Vous le savez peut-être, il existe des écoles ou encore des classes adaptées aux enfants atteints de troubles dys. Bien que celles-ci soient parfois onéreuses, il est préférable de confier votre enfant dans un centre pareil plutôt que de lui offrir un enseignement classique.

  • Trouver les aides sociales en rapport à cette situation

En France comme dans certains pays du monde, il existe des aides apportées aux parents dont un ou plusieurs enfant(s) sont dys. De ce fait, vous pouvez repérer ces aides dans votre localité et profiter au maximum d’elles.

  • Faire des efforts à domicile pour accompagner l’enfant

Lorsque votre enfant est diagnostiqué « dyslexique », vous devez établir un programme de suivi à la maison pour compléter celui fournit à l’école. Pour cela, entrez en contact avec l’encadreur pédagogique de votre enfant afin d’utiliser la même méthode que lui pour l’apprentissage. En d’autres termes, ne prenez pas d’initiative personnelle ! Restez toujours en contact avec le spécialiste de santé en dyslexie et l’enseignant de votre enfant.

  • Tester plusieurs solutions d’apprentissage différentes

Si après un certain temps, vous constatez que l’enfant n’avance pas véritablement ! La solution dyslexie ici est de faire part à son enseignant afin de changer la méthode encours. Pour mon expérience personnelle, je vous parle de ça dans l’article lecture dyslexie : comment apprendre à lire à un enfant dyslexique ?

  • Trouver la solution à la dyslexie grâce à la technologie

Pour finir, un autre conseil est aussi de penser à la technologie pour résoudre les troubles dys. Actuellement, il existe de nombreuses applications qui vous aident dans l’accompagnement de votre enfant. De même, certains casques orthophonistes sont mis sur pied dans cette même œuvre. N’hésitez pas à faire plus de recherche sur le sujet.

Dyslexie solution : ce qu’il faut retenir

Cet article est maintenant terminé ! Désormais, vous savez que faire après le diagnostic positif de votre enfant à la dyslexie. Ici, ce qu’il faut retenir est simplement qu’il ne s’agit pas d’une fatalité. En d’autres termes, on s’en sort très bien et parfois, beaucoup plus vite qu’on ne le pense.

Pour résumer les solutions précédentes, le premier acteur c’est vous le parent ! Ne baissez jamais les bras et accompagnez progressivement votre enfant. Comme nous l’avons dit plus haut, votre enfant ne doit pas se sentir coupable de sa situation. Prenez le temps de comprendre ce dernier et de l’encourager dans tout ce qu’il fait.

Pour mieux vous en sortir, pensez à trouver ses autres qualités et mettez en place un système d’apprentissage qui les inclus. Selon de nombreux témoignages, cela aide l’enfant à prendre plaisir pendant son apprentissage et facilite sa progression.

Laisser un commentaire