6 mois à 1 an et déjà du retard

Partager sur facebook
Partager sur pinterest

Renaud Alexandra

Si elle se développait bien pendant ses 6 premiers mois, cela a changé petit à petit. Ilana a fait ses dents très tard. Cela a été déjà un premier signe de retard. C’est seulement à ses 16 mois qu’elle commença à manger. Mais le problème, c’est qu’elle ne savait pas mastiquer. Elle ne comprenait pas comment faire. Je devais lui expliquer à chaque repas et lui montrer comment faire avec la bouche.

Troubles du langage visibles ?

Impossible de les voir. Au niveau de la marche, le même problème. J’avais beau lui expliquer, elle n’arrivait pas à avoir la compréhension. Je me disais donc qu’elle était bébé et qu’il lui fallait encore du temps. La première année, je ne voulais pas la bousculer. Comme tout jeune maman je me suis posée beaucoup de questions, mais je la laissais faire à son rythme. J’ai essayé au maximum de la mettre au contact d’autres enfants, pour la sortir de son quotidien.

Elle s’est mise à marcher à la fin de ses 12 mois. Au niveau de sa courbe sur le carnet de santé, elle était toujours limite. Les médecins s’inquiétaient de sa petite taille et de son petit poids, cependant elle était très dynamique et souriante. Malgré tout cela, elle était à l’écoute et échangeait avec nous des sourires et des regards. Mais elle ne disait aucun mot. C’est vrai qu’on a tendance à vouloir tout, tout de suite. 

Mon entourage me disait de ne pas m’inquiéter qu’elle était encore petite. Pas d’autre choix que de prendre mon mal en patience. Aujourd’hui, je me rends compte à quel point les troubles du langage sont complexes. La dysphasie peut d’ailleurs être la cause de ces troubles du langage, qu’il soit oral ou expressif. Il est très important également de suivre ses intuitions en tant que maman. En effet dans une telle situation, il se peut que personne de votre entourage ne l’ait vécu. Donc vous serez certainement incomprise et recevrez une multitude de réflexions, sans compter le regard des autres.

Suivez nous sur les réseaux

Un livre imagier avec des sons faciles à prononcer : « maou », « ouah ouah », « meuh »… pour accompagner le tout premier langage de votre enfant. Cet imagier propose des sons très simples à l’enfant qui fait son entrée dans le langage. Il contribuera à son développement en l’incitant à reproduire des sons, prononcer des syllabes et ainsi prévenir les troubles du langage oral, réceptif ou encore expressif. Ce livre sonore aidera aussi au maintien de la concentration à travers le jeu (les troubles de la concentration chez l’enfant peuvent avoir pour cause plusieurs pathologies dont la dysphasie). Il a pour vocation d’être utilisé à la maison, dans un esprit de jeu et de mise en confiance de l’enfant.

Les sons de cet imagier ont été soigneusement sélectionnés : -pour leur facilité de prononciation (mots courts, de prononciation proche, sons labiaux privilégiés – pas de « dring » ou de « ouaf » mais des sons véritablement faciles à prononcer), -pour leur facilité de représentation (facilité à être reconnus par un enfant), -pour la fréquence de leur usage. Tout au long de l’imagier, vous trouverez des conseils et informations pour accompagner au mieux votre enfant dans le développement de son langage. Disponible ci-dessous.

Voici 2 livres qui peuvent vous aidez

Imagier

des tous premiers sons

Troubles

dysphasiques

1 commentaire

développement normal 0 à 6 mois - Allô Maman Solo · 07/03/2019 à 0 h 25 min

[…] 6 mois à 1 an et déjà du retard […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

fr French
X
odio leo. justo dictum risus Donec leo suscipit consequat. nec ut commodo