Le changement de domicile

Partager sur facebook
Partager sur pinterest

Renaud Alexandra

À partir de tous ces changements, j’ai dû prendre des décisions. Et le premier fut le changement de domicile. En tant que jeune maman célibataire, je devais me séparer au plus vite de ma maison, celle-ci me revenait trop cher. J’ai dû vendre en deux mois la plupart de mes meubles, la maison était un magasin ouvert. Je me retrouvais avec une quantité de papiers interminables à faire. Je faisais les choses machinalement sans vraiment me poser de questions.

Totalement perdu

 Je me retrouvais pour la première fois de ma vie dans les bureaux des assistantes sociales, à me demander comment moi, à présent mère solo, j’allais gérer mes fins de mois. On m’a alors proposé un premier appartement, un désastre, je l’ai donc refusé. Le deuxième fut un peu plus convenable, vu la situation d’urgence, je l’ai accepté. Il fallait maintenant que je m’organise pour le déménagement et alors là, à ma grande surprise, toujours personne pour pouvoir m’aider. 

J’ai donc commencé le déménagement toute seule. Par la suite, un ancien ouvrier de mon ex-mari est venu m’aider. Je l’ai également embauché pour m’aider à refaire la peinture. L’appartement, issu de l’OPAC n’avait pas de cuisine, je me suis donc débrouillée pour rechercher un fournisseur sur Internet. Je suis arrivée à en trouver une, qui sortait en kit directement d’usine. Cela m’a permis de faire de grosses économies. 

Suivez nous sur les réseaux

Le choc psychologique est multiplié par 2

On me proposait de temps en temps de garder mes enfants, mais cela restait très limité. Même mon ex-belle famille me proposait à peine de les prendre. En plus d’être parent solo, je me sentais vraiment seule et abandonnée de tous, j’avais même un dégoût général. C’est à ce moment-là que ma tête s’est mise en mode pause, je n’avais plus envie de réfléchir. Trop de mauvais souvenirs. Faire un changement de domicile, dans des conditions aussi difficiles, était vraiment éprouvant pour la jeune maman célibataire que j’étais. Et cela est encore pire quand nous n’avons aucun soutien moral. On vous oublie comme si vous n’aviez jamais existé. Le choc psychologique est multiplié par 2.

Voici le récit poignant d’une mère solo ordinaire qui ose dire comment, au fil des jours, elle s’épuise, se laisse gagner par la solitude, se sent envahie de doutes et de peurs. Un témoignage qui rejoint le commun de chaque femme prise entre le bonheur d’être mère et la difficulté de vivre dans une société peu encline à entendre cette part non idéale et obscure de la maternité: l’isolement du parent solo. Disponible ci-dessous.

Choisir votre besoin un livre ou une formation

Pourquoi

tu réponds pas ?

Troubles

dysphasiques

4 commentaires

A propos du - blog Bienvenue sur Allô Maman solo · 24/01/2019 à 23 h 53 min

[…] Le changement de domicile […]

la liberté Mes premiers pas comme maman solo - Allô Maman Solo · 20/02/2019 à 20 h 09 min

[…] Le changement de domicile […]

[Article Blog] Mes Premiers Pas - Mère Célibataire | Allô Maman Solo · 03/03/2019 à 12 h 45 min

[…] fois le déménagement fait, c’est là que ma vie de maman solo a réellement commencé. Sur le coup, je ne […]

De la vie à deux à la vie seule - blog Allô Maman Solo · 06/03/2019 à 23 h 10 min

[…] Le changement de domicile […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.