0 à 6 mois

Partager sur facebook
Partager sur pinterest

Renaud Alexandra

Comme toute jeune maman, au début on se pose plein de questions. Quand ma coupure de lait s’est produite , j’ai dû passer au lait galliagest, épaissi pour le compléter (très bon lait pour ma part). En plus de ça, vu qu’elle était petite et avec un faible poids, je n’osais pas la toucher. Les mois passaient, elle avait un développement normal. Elle était gentille, elle ne faisait que dormir. Je lui avais acheté la balancelle Fisher-Price océan et il faut dire que c’est vraiment le top. À cette époque, je ne vivais pas encore au rythme des angoisses que peut provoquer la dysphasie, la seule chose qui remplissait ma vie et mon cœur était le bonheur d’être maman d’une petite fille exceptionnelle.

je ne retrouve aucun symptôme énonciateur

Elle ne tombait jamais malade, mais je pense que c’est parce qu’elle était toute seule. Et oui, pas de petit frère encore à l’horizon. On peut dire que les premiers mois ont été totalement normaux, malgré qu’elle ne mangeait pas beaucoup. À deux mois, elle faisait déjà ses nuits, elle était millimétrée au niveau de son dîner. Un repas lui suffisait largement pour dormir plusieurs heures.

Au cours de ses premiers mois, quand je repense à son évolution, à son éveil, je ne retrouve aucun symptôme énonciateur d’une quelconque pathologie. Elle avait une bonne réactivité à mes gestes, elle souriait tout le temps. Une joie de vivre qu’elle a encore, une énergie débordante. Quand j’ai commencé à ses 6 mois à lui donner à manger des petits pots, elle les mangeait tous, elle ne me laissait jamais rien dans l’assiette. Pour moi ce moment-là, c’était vraiment un bon signe. Et j’étais partie dans l’idée que son développement allait être tout à fait normal. Mais cela n’a été que de courte durée, bientôt les premiers signes de dysphasie allaient faire discrètement leur apparition.

Suivez nous sur les réseaux

Détecter les troubles qui surviennent

Cet ouvrage aborde dans toute sa complexité le développement de l’enfant. Son approche est à la fois didactique et globale. Son objectif est d’offrir au praticien un outil d’évaluation clinique qui lui permette

de disposer

  de clés pour détecter les troubles qui surviennent dans le développement de l’enfant.

Il s ‘agit d’un véritable outil pratique car il aborde toutes les dimensions du développement de l’enfant dans le cadre de l’environnement proche de ce dernier.

Cette 6e édition offre une mise à jour de l’ensemble des chapitres qui sont complétés et corrigés. Elle introduit les nouveautés dans la prise en charge des sensorialités et quelques modifications sur les pathologies TED THADA

et la prise en charge des ‘ dys ‘.

Elle propose également des compléments en ligne sous forme de fiches pratiques facilement consultables. Vous pouvez le sélectionner ci-dessous.

Voici 2 livres qui peuvent vous aidez

Pourquoi

tu réponds pas ?

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.